Vivre ailleurs que chez soi, loin de ses origines, mais bien plus;
être installée en « mbeng* » est pour certaines d’entre nous ; une raison de vivre… mais surtout une impression de vie meilleure;

Des talons et des épaules plus hauts que les nôtres, quoi?!
Mesdames, je suis en « mbeng* » et je vois des dames qui loin de nos regards du pays se tuent tous les jours et des fois toutes les nuits aux « TAF ».
Des dames sûres d’elles à la recherche d’une certaine qualité de vie… entre métro, boulot, dodo, elles sont exténuées, n’ont aucun répit et caressent l’idée un jour de voir leur position d’ouvrière évoluée.
Seulement, ce beau caractère de femme battante avec très peu de temps pour elles, s’estompent à mon arrivée à «mbeng » la plupart d’entre elles perdent leur moyen, sont prises de complexes soudains…
Elles s’acceptent difficilement dans ce rôle de simples ouvrières acharnées au boulot et souhaitent me vendre une vie de Reine qui n’est pas la leur,
Alors elles m’invitent dans de grands “restos*” plutôt que dans leurs appartements qui décriraient non pas la souffrance mais la simplicité de leur vie, je me mets à penser que nous femmes avons un problème…
Paraître pour exister, paraître pour être
Si ces femmes ont du mal à assumer la vie simple qu’elles vivent, c’est qu’elles
se sont créées une vie différente qu’elles nous ont malheureusement présentée à travers les réseaux sociaux, mais encore, leur séjour vacances pompeux au pays où le salaire de leur dur labeur, elles le dilapident à la vitesse grand V : Une image de marque qui ne cadrerait pas avec leur environnement réel.
Entre appartements pas très chics, quartiers non recommandés, difficultés à se déplacer d’un point à l’autre… en fait, à peu près la même vie que nous simple et digne.
Pourquoi ne pas en être fière mesdames?
Ce n’est pas une honte de travailler deux fois plus pour le bien de ses enfants et de ne pas avoir du temps pour voir des amis venus du pays,
Ce n’est pas une honte de vivre dans un HLM et d’inculquer de belles valeurs à ses enfants,
Ce n’est pas une honte de n’avoir pas assez pour avoir une voiture et partir de métro en métro,
Ce n’est pas une honte d’avoir une vie difficile puisqu’il n’y a véritablement de difficile que la vie, et c’est partout,
Ce n’est pas une honte d’être Vous mesdames, vous valez mieux que la plupart, pour avoir à vous cacher à ce point, derrière votre vie, ne vous sentez pas inférieures, ne vous prenez pas supérieures, arrêtez le bluff et soyez Vous…
C’est vous que nous aimons fortes, battantes, courageuses, dignes, fières, humbles, vraies…c’est votre véritable image de marque, celle que vous devez vendre aux autres…
Descendez de ce mauvais pied d’estale et portez bien vos talons sans regarder les autres de haut puis baissez vos épaules que les autres puissent poser leur regard par dessus et voir la réalité de la vie à “Mbeng*”
En fait, “Mbeng*” c’est comme partout une vie avec ses caprices. Que serait la vie sans ses moments difficiles?
Ce ne serait certainement pas La Vie Mesdames!
Je reprends mes talons et ma valise on se voit au Pays!

* Mbeng: Occident
* Restos: Restaurant

Laissez votre commentaire
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code