Nos seins, en poire, en pomme, “pointus comme des sagaies”…on ne les a pas choisis mais ils sont là.

Nourrir, donner du plaisir, flatter parfois notre ego, ils le font et cela est tellement naturel qu’on oublie combien cela est important.

On vit avec, ils font partie des meubles. On les néglige…

Puis un matin, une gêne en enfilant son 95C…serait ce l’armature? Sous nos doigts une masse… la peur s’installe…on file faire cette mammographie qu’on a repoussée X fois.

Le couperet tombe…ce foutu crabe s’est introduit en nous.
Selon le temps qu’on l’aura laissé s’installer insidieusement, il nous arrachera un sein, les deux, voir la vie….

Alors pour continuer à jouir de ces atours et surtout de la vie, prenons soins d’eux.
Zéro procrastination….

Mes seins, je les palpe, tu les palpes, elle les palpe, nous les parlons, vous les palpez, elles les palpent!!!!
Myriam Tolen

Laissez votre commentaire
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code