jeudi, août 6, 2020

NAPPY ET FIÈRE

- Advertisement -

Bonjour chers lecteurs,  je m’appelle Hair’bivore et je suis NAPPY !!!!

Pour ceux qui ne le sauraient pas Nappy signifie Natural and Happy, tout simplement.
“The Nappy Movement ” est un mouvement invitant chaque individu à ne pas dénaturer son type de cheveux afin de satisfaire les standards imposés par la société, et je me suis mise à adopter cette philosophie.

Ainsi, après maintes et maintes abandons, j’ai décidé d’arrêter de me défriser les cheveux et de couper tout mes pointes défrisées. Ce fut l un des meilleur choix que j eus à faire jusqu’à présent.
Ce changement de coupe de cheveux fut le premier choix pour lequel j aurais eu à supporter les entières conséquences dans l éventualité selon laquelle le résultat ne me plairait pas. D’autre part ce fut un moyen que j ai utilisé pour comprendre que l’on doit s’accepter tel qu’on est et que les cheveux forment une partie intégrante de notre identité et que nous devons les accepter tels qu’ils sont. De plus mes cheveux ne se sont jamais portés aussi bien. Ils sont plus forts, plus beaux, plus EUX qu’ils ne l’ont jamais été de toute leur vie de cheveux défrisés.

“The Nappy Movement ” est un mouvement invitant chaque individu à ne pas dénaturer son type de cheveux afin de satisfaire les standards imposés par la société

Je ne vais pas vous mentir, à la base je suivi le mouvement juste pour le fait de le faire et sans réelle motivations ; mais le temps passant,  je me mis à réaliser que je me défrisait pour pouvoir ressembler aux autres petites filles que je voyait dans les dessins animés ou sur les photos, des filles aux cheveux aussi lisse qu’ un drap bien repassé. Je ne me défrisais pas pour moi mes pour plaire aux autres, à ce qu’ils appelaient “la beauté “. Évidemment je n incite personne à faire comme moi, mais je vous le dit essayer d’être Nappy, c’est adopter ce style de vie.

J’ai réappris à m occuper de mes cheveux et j aimais ça. Ils poussent de jour en jour et jamais je n arrête de les contempler

Je me suis défrisé les cheveux pour la première fois quand j avais environ 9 ans ou 10 ans et pour la dernière fois quand j avais 15 ans. C est une amie qui m a coupé les cheveux et comment vous dire que le changement était radical: je suis passée de cheveux assez long à des cheveux super courts… Et vous savez quoi? J’adorais ça. Tout mon entourage considérait que c était une folie mais moi je me trouvais toute jolie, ce fut un nouveau départ. J’ai réappris à m occuper de mes cheveux et j aimais ça. Ils poussent de jour en jour et jamais je n arrête de les contempler: afro, coiffures protectrices ou encore pompon, mes cheveux restent les plus beaux car ils sont parfaitement moi.

Hair’bivore

Laissez votre commentaire

- Advertisement -

Plus d'Articles

PHILONILLA THIAM

1 QUI EST-ELLE ?Philonilla Uwamariya est née au Rwanda en 1955 .Suite aux déchirements fratricides...

L’Entrepreneuriat en Afrique dans un future proche se conjuguera au féminin

L'Entrepreneuriat féminin en Afrique est un exemple pour les femmes dans le monde. Mais il est indispensable qu’on accompagne ces femmes en facilitant leur...

SAOUDATOU VENDEUSE D’ÉMOTIONS

SAOUDATOU, VENDEUSE D'ÉMOTIONS L'odorat a un puissant pouvoir sur notre mémoire. Un parfum, parfois...

L’autodiscipline, pourquoi? et comment?

L’autodiscipline : Fait qu’un individu s’impose de lui-même une discussion,  sans contrôle de l’extérieur. ‘… Le milieu social dur et réfrigérant qui convient à l’extraverti...

Le cas du PBag

Témoignage d'amour, d'affection ou d'amitié, non conformiste, le PBag  s'offre à l'authenticité des plus belles heures d'occasions de Bonheur ! Wax, Woodin, Jean, Cuir, Latex......

NAPPY ET FIÈRE

Bonjour chers lecteurs,  je m’appelle Hair'bivore et je suis NAPPY !!!! Pour ceux qui ne le sauraient pas Nappy signifie Natural and Happy, tout simplement. "The...

La Cuisine Des Confines

Veritables oeuvres d'art culinaire de FAMA DIOUF / Une des lauréates de La Cuisine des Confinés

La Cuisine Des Confines

Veritables oeuvres d'art culinaire de FAMA DIOUF / Une des lauréates de La Cuisine des Confinés
Laissez votre commentaire