Directrice Madame Ba Soumaré Sow,, Une femme de terrain qui a accompagné plusieurs organisations de femmes de la base , explorer l’état du Leadership féminin ainsi que les  voies à suivre

Pouvez-vous nous dire quelles sont vos missions ?

La Direction des Organisations Féminines et de l’Entreprenariat Féminin,  est une direction  au niveau du Ministère de la Femme, de la Famille , du Genre et de la protection de l’Enfance.

Notre mission est d’aider les femmes, qu’elles soient en milieu rural ou en milieu urbain, à créer, gérer et développer leur entreprises.

Peut-on dire que l’accompagnement et
l’encadrement des femmes et jeunes filles sont des enjeux majeurs dans le développement économique et social  du pays?

Absolument si on prend le cas spécifique du Sénégal, les femmes représentent 52 % de la population ; et presque toutes les femmes au Sénégal sont des femmes entrepreneurs, soit formelles ou informelles.  Donc en les accompagnant , on accompagne vraiment un bon pourcentage de la population.

Les femmes sont la colonne vertébrale de l’économie africaine ‘ dit-on, mais un constat s’impose : l’accès au financement est un véritable parcours du combattant. Quelle facilitation pouvez vous apporter aux femmes entrepreneures,  pour palier à ce problème ?

Au niveau du Ministère, nous avons deux fonds : Un fonds  qui est dédié à l’entrepreneuriat féminin et un fond qui y dédié aux Femmes , à savoir le Fonds National de Crédit Féminin.

Le problème majeur des femmes, c’est qu’elles ne sont pas formalisées , leurs entreprises ne sont pas formalisées.. et maintenant au niveau des institutions bancaires si vous n’êtes pas formalisées c’est un frein. Voilà pourquoi les femmes ne peuvent pas accéder correctement au financement.

Et là les hommes nous damnent le pion , excusez moi le terme. Les femmes ont peur de la formalisation parce qu’elles pensent qu’une fois formalisées, elles devront payer des taxes . Mais moi je préfère payer des taxes pour pouvoir accéder aux financements et travailler correctement. Il faut qu’on enlève ces préjugés dans l’esprit de certaines femmes .

Le Leadership des femmes et leur participation à la vie politique sont encore minoritaires dans les fonctions dirigeantes.


Vous savez les femmes ne sont pas prises en compte et dans le milieu politique les hommes nous bousculent. Ils ne nous laissent pas la place et vraiment il faut se battre sur le terrain pour briller . Ce n’est pas facile avec les hommes , ils ne nous laissent aucune chance !


 8 Mars , la journée mondiale des Droits de la Femme ; Que vous inspire cette journée ?


À cette journée-là, si on peut en avoir 50 dans l’année moi je suis preneuse ! Parce que il faut valoriser la femme en général et la femme africaine en particulier.

Selon vous quels sont les défis qui restent à relever pour ça ?

Le défi de la parité,  il faut qu’on aille jusqu’au bout avec la parité déjà . On a une avancée majeure , le Président de la République – Son Excellence Monsieur Macky Sall –  est vraiment entrain de  faire , un travail remarquable en ce sens, et vous voyez que dans toutes nos institutions, on fait le maximum pour la respecter.

Vous avez vu récemment avec la criminalisation du viol au Sénégal, ce projet a été voté et adopté. Il faut faire la vulgarisation dans tous les coins et recoins du pays . Ça c’est vraiment une avancée majeure pour notre pays.

Que conseillez vous aux femmes qui luttent au quotidien  pour leurs Droits ?

Ce que je dirai aux femmes , c’est qu’il faut avoir du courage, il ne faut pas rester en arrière, il faut se battre. C’est une affaire de terrain , ce n’est pas en se couchant chez soi que l’on va avancer .

Il faudrait que les femmes se mettent ensemble, qu’il y ait un link entre femmes , qu’il y ait un partage et qu’on puisse AVANCER ENSEMBLE ! Et je puis vous assurer que le Ministère de la Femme est entrain de faire beaucoup de choses en ce sens .

Il y a un adage qui dit ‘ plusieurs vides dans une vie ‘ , ça vous dit quoi Madame BA ? Qu’en pensez vous ?

Ça je suis entièrement d’accord parce que moi  dans une autre vie j’ai été hôtesse de l’air, dans une compagnie multinationale. Et quand cette compagnie a déposer le bilan, je suis retournée à l’école donc il n’y a pas d’âge pour étudier. J’ai préparé mon Master en Organisation et Gestion de projet et c’est pourquoi je me suis retrouvée à la tête de cette direction. Il y a effectivement ‘ plusieurs vies dans une vie ‘.

Direz vous que vous êtes une femme féministe ?

Je suis une femme très féministe ! Je dis toujours aux femmes ‘ Les hommes sont bien , mais les femmes aussi ‘. Il y a un proverbe wolof qui dit aussi que ‘ le squelette de cette vie , c’est la femme ‘, donc il faut que nous croyons en nous même.. Nous gérons la famille, nous gérons les enfants, nous gérons le foyer et en plus de ça, sur nos épaules , il y a le travail parce qu’il faut bien qu’on gagne notre pain quotidien. Donc vous voyez tout ce que nous devons gérer ? Ce n’est pas du tout facile .. et les hommes ne nous laissent aucune chance.. Il faut se battre et C’EST UN ÉTERNEL COMBAT !

Laissez votre commentaire
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code