Enfin ! Nous voici, amorçant la pente descendante de la crise sanitaire du Covid-19 ! Nul n’est censé ignorer le challenge sans précédent dans lequel la crise liée au Covid-19 a plongé l’économie mondiale. Les entreprises, qui ont tenu debout, ont dû se réorganiser, repenser leurs façons de travailler pour préserver leurs collaborateurs mais surtout continuer de satisfaire leur clientèle.  

Nous entrons dans une ère post-crise et la dynamique des entreprises revient peu à peu à la normale amenant avec elle la réouverture du marché de l’emploi qui avait suspendu son souffle. Effectivement, nous commençons à assister à une recrudescence des arrivées et départs au sein des entreprises. Ce phénomène, très bien connu et surveillé des entreprises, s’appelle le turn-over qui, par ailleurs, fait partie des KPIs en Ressources Humaines. 

On est bien d’accord qu’une entreprise est une groupe social en tant que tel et que, de ce fait, on y vit la perte naturelle des collaborateurs qui survient durant son cycle de vie (retraite, décès, etc.). Mais il se trouve qu’on s’y confronte aussi à une autre facette de cette perte de collaborateurs qui n’est pas vraiment naturelle et qui peut influer sur la structure et les résultats de l’entreprise de façon considérable. 

Le turn-over permet de quantifier et de qualifier le taux de rotation des collaborateurs au sein des entreprises. En d’autres termes, le turn-over permet de faire la balance entre les départs et les entrées au sein d’une entreprise. Au-delà de 10%, ce taux est inquiétant pour une entreprise. Mais pourquoi ? 

Le turn-over est une donnée surveillée de près autant par les dirigeants que les Ressources Humaines tout simplement parce qu’elle a un impact très négatif et sur une longue durée pour les entreprises. Les effets indésirables générales d’un fort taux de turn-over sont : 

  1. Les coûts importants liés aux indemnités de départ, aux frais de recrutements et d’intégration des employés ; 
  2. L’altération de la réputation d’une entreprise sur le marché du travail ;
  3. Le ralentissement de la productivité mais aussi la perte de savoir-faire. 

Le turn-over se calcule et s’exprime en pourcentage (il existe une formule spécifique utilisée couramment) mais il s’apprécie aussi. En tant qu’entrepreneur, je vous conseille vivement de mettre en place votre « dashboard » des indicateurs RH de votre entreprise qui vous donnera en un clin d’œil la situation dans laquelle se trouve votre entreprise en terme de turn-over, entre autres.  

Oui, on est bien d’accord que le turn-over est nécessaire au sein d’une entreprise mais ceci tant que ce taux reste faible. Bien évidemment, les moyens de garder ce taux faible existent et bien appliqués vous permettront de pouvoir définir une stratégie de développement à long terme pour votre entreprise. 

L’un des éléments clés à retenir et implémenter est la mise en place d’une stratégie de rétention de vos collaborateurs clés. La rétention des collaborateurs et surtout celle des employés clés au sein d’une entreprise est primordiale et tout entrepreneur qui le comprend pourra mettre en place une stratégie efficace et des mesures opérationnelles pour se positionner de façon pérenne au sein de son marché économique. 

Vous entendez souvent parler de la rétention des talents en entreprise, mais concrètement voici quelques mesures qui, implémentées, pourront vous aider à retenir efficacement et sur une longue période vos collaborateurs clés : 

  • Mettre en place un package de bénéfices mensuels et annuels (assurance santé, transports, cafeteria, etc.) pour les employés ; 
  • Etoffer votre offre de formation continue interne et externe pour vos employés selon leurs profils ; 
  • Se positionner comme un employeur flexible pour donner un bon équilibre vie de famille et vie professionnelle à vos employés ; 
  • Mettre en place des initiatives avec un organisme financier pour permettre à vos employés d’investir ou d’épargner. 

Vous l’aurez bien compris, se positionner comme un « Employer of Choice » sur le marché économique nécessite de prendre soin de vos collaborateurs et leur montrer leur importance capitale pour le développement de l’entreprise car dès que vous comprendrez que les Ressources Humaines sont un luxe, vous aurez compris comment développer votre entreprise ! 

Laissez votre commentaire
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code